Espion DCC

Cette « solution » est destinée au amateur de modélisme ferroviaire ET d’électronique 🙂 A l’aide d’un Arduino Uno, du programme embarqué (sur l’Arduino) et du programme débarqué (sur l’ordinateur) vous pourrez véritablement VOIR les trames DCC circulant sur votre réseau.

Fonctionnement général

  • L’Arduino récupère en permanence les trames circulant sur le réseau (il lit en permanence les 0 et les 1)
  • Périodiquement, l’Arduino envoie au PC les trames (regroupées par paquet) via le port série sur USB.
  • Le programme sur PC traduit ces trames brutes et les affiche à l’écran.

Trames DCC vues à l’oscilloscope

Trames DCC affichées par l’espion

Matériel nécessaire

Partie électronique

Composants utilisés et schéma

  • Résistance 10K (x2)
  • Résistance 1K
  • Diode 1N4148
  • Optocoupleur 6N137 (et son support)
  • LED 5V
  • Bornier
  • Barrette de pins mâles
  • Sondes « Grip fil » pour oscilloscope (x2)

Source : http://www.mynabay.com/

Le principe de ce circuit est très simple, il repose sur l’utilisation d’un optocoupleur. Cela permet :

  • D’isoler électriquement la partie « Rails » de la partie « Arduino » (pour protéger ce dernier)
  • De récupérer, en sortie (pin 2), un signal compatible avec les tensions de l’Arduino (5V)

Téléchargements

Installation

  • Installer l’environnement de développement pour Arduino
  • Installer la librairie DCC_Decoder dans le dossier de l’Arduino. La librairie a été créée à partir de la version de base disponible ici.
  • Compiler et télécharger le programme dans l’Arduino (qui du coup utilise la librairie DCC_Decoder)
  • Copier l’.exe et la .dll dans le dossier principal du Centre de Programmation
  • Executer DccMonitor.exe

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑